Les feux d’artifice, magnifiques mais dangereux

Les feux d’artifice sont fascinants. Pour beaucoup d'entre nous, impossible d’imaginer fêter le 1er août ou le Nouvel-An sans eux. Mais si beaux soient-ils, ils présentent un danger souvent sous-estimé. Les accidents avec des feux d'artifice sont souvent dus à un manque d'attention ou à un comportement imprudent ou inadapté. Nous vous disons comment profiter des feux d'artifice sans mauvaises surprises.

Le feux d'artifice
3 conseils clés du CIPI
  • Suivez le mode d'emploi des engins pyrotechniques.
  • Respectez la distance nécessaire.
  • Utilisez des dispositifs de mise à feu stables.

220 accidents par an à cause des feux d'artifice

Aussi impressionnants les feux d'artifice soient-ils, ils n’en sont pas moins dangereux. Le point d'auto-inflammation d’un feu de Bengale dépasse 400°C. Imprudence et négligence sont les principales causes

Les feux d'artifice, c'est du pur plaisir tant qu’il n’y a pas d'accident. Mais un moment d'inattention, un geste imprudent ou une erreur de manipulation peuvent avoir des conséquences graves. Quand on allume un feu de Bengale, la température peut atteindre 400° C. Avec les batteries de feux d'artifice, c'est encore nettement plus. Et il faut rajouter la force d'explosion de chaque engin pyrotechnique individuel. Alors, pas étonnant que chaque année, des incidents liés aux feux d'artifice causent de graves blessures et des incendies :

  • en moyenne, on recense environ 220 accidents chaque année. Et c'est sans compter les accidents impliquant des enfants !
  • De 2014 à 2018, les fêtes du 1er août ont été émaillées de 400 accidents liés aux feux d'artifice. Cela représente en moyenne 80 cas par an.
  • Les victimes sont des hommes dans 75 % des cas.
  • Le plus souvent, les personnes ont des blessures au poignet, à la main et aux doigts (31 %) ainsi qu’à l’oreille (également 31 %), suivis par les yeux et les paupières (16 %). 
  • Près de 35 % des blessures sont des brûlures et 25 % sont des dommages auditifs.

* Les chiffres du Service de centralisation des statistiques de l'assurance-accidents LAA (SSAA) comprennent les accidents de toutes les personnes assurées selon la LAA. Elles représentent près de 50 % de la population suisse, et les enfants, par exemple, en sont exclus. Ces chiffres incluent aussi les accidents des frontaliers qui travaillent en Suisse. Près d’un cas sur douze recensé se produit à l’étranger.

Est-il interdit de faire du feu ?

Il est essentiel de respecter les interdictions de faire du feu émises par les autorités. Une liste nationale est disponible sur le site Internet de l’Office fédéral de l'environnement.

Informations sur les interdictions de faire du feu

Voici comment profiter des feux d’artifice en toute sécurité

1. Achat

Lors de l’achat de feux d’artifice, informez-vous sur l’utilisation de chaque engin auprès du personnel de vente. Lisez les instructions d’utilisation (de préférence quand il fait encore jour) et suivez-les. Ne transportez pas d'engins pyrotechniques sur vous (par ex. dans vos poches de pantalon ou de chemise).

2. Stockage

Conservez les engins pyrotechniques dans un endroit frais et sec. Assurez-vous que les enfants n’y ont pas accès. Sortez les feux d'artifice de leur emballage seulement juste avant de les utiliser, car les emballages les protègent aussi d’un allumage accidentel.

3. Distance

N'allumez pas de feu d'artifice à proximité immédiate des personnes et des animaux. Pour chaque engin pyrotechnique, il faut respecter une distance de sécurité prescrite par rapport aux personnes, aux animaux, aux bâtiments, aux champs cultivés ou aux lisières de forêt. Respectez absolument les prescriptions de sécurité inscrites sur les engins pyrotechniques ou sur leur emballage.

4. Ratés

Attendez au moins 15 minutes avant de vous approcher de feux d'artifice qui n’ont pas totalement explosé. Ne réessayez pas de les allumer. Ramenez-les au point de vente. Il existe désormais des engins pyrotechniques avec deux mèches d'allumage. La mèche de rechange est signalée comme telle. Il est possible de refaire une tentative d'allumage après 15 minutes d'attente.

5. Protection

Fermez toutes les fenêtres, lucarnes et portes. Retirez les matériaux inflammables des balcons et remontez les stores en toile.

6. Tir

La chaleur n’est pas le seul danger des feux d’artifice ; ils comportent de nombreux autres risques. Il est donc important qu’ils soient tirés de manière contrôlée. Important : ne vous penchez jamais sur des feux d'artifice !

7. Enfants et adolescents

Maintenez les feux d’artifice, les allumettes et les briquets hors de portée des enfants en bas âge. En fonction de leur âge, expliquez aux enfants le maniement correct des engins pyrotechniques et surveillez-les. Laissez les enfants et adolescents allumer uniquement des feux d'artifice autorisés pour leur âge, et sous surveillance. Souvent, les adolescents ne veulent pas qu’on les surveille quand ils tirent des engins pyrotechniques. Dans ce cas, nous recommandons aux parents de renoncer à acheter des feux d’artifice.

8. Cigarette

Il est rigoureusement interdit de fumer à proximité d’engins pyrotechniques, aussi sur les stands de vente.

9. Bricolage

Les feux d’artifice « bricolés » ou « faits maison » sont très dangereux et doivent être évités à tout prix. De même, n’ouvrez jamais les feux d'artifice. Ils contiennent des substances chimiques très sensibles aux frottements, aux coups, à la chaleur et à l’électricité statique. Leur manipulation peut causer des réactions dangereuses et des explosions, provoquant souvent de graves blessures.

10. Eau

Gardez de l’eau à proximité pour éteindre les départs de feu et refroidir les brûlures. Aspergez d’eau les restes des feux d’artifice et laissez-les refroidir pendant au moins deux heures avant de les jeter à la poubelle.

Vous pouvez télécharger ces conseils sous forme de fiche d'information

Voici comment tirer des feux d'artifice en toute sécurité

Volcans : Ils doivent être placés sur un support stable. Respectez impérativement la distance de sécurité. Un volcan peut aussi exploser !

Fusées : Les bouteilles utilisées pour tirer les fusées sont souvent instables et risquent de basculer. Nous recommandons donc de tirer les fusées seulement à partir de baguettes de lancement ou de tubes solidement fixés et suffisamment grands, plantés dans le sol. Vérifiez d'abord si les fusées peuvent monter dans le ciel sans obstacle. Vous trouverez les produits adaptés dans les points de vente. Ne tenez jamais la fusée dans votre main quand vous l'allumez et ne plantez pas le bâton de la fusée dans le sol.

Chandelles romaines : Respectez la direction de tir (flèche) et ne tenez jamais une chandelle romaine dans vos mains quand elle brûle.

Batteries de feux d'artifice : Elles doivent être placées sur un support stable, comme une dalle de béton ou une place goudronnée. Si une fixation est prévue, vous pouvez utiliser un pieu (qui ne dépasse pas la hauteur de la batterie) ou des sacs de sable. N’utilisez pas de pierres, car elles pourraient agir comme des projectiles en cas d'explosion. Dans ce cas aussi, respectez absolument la distance de sécurité. Si une batterie bascule après l'allumage, elle expulsera quand même son contenu.

Les catégories de feux d'artifice

En Suisse, les feux d'artifice sont divisés en quatre catégories avec différents potentiels de danger. Mais attention, cette classification concerne uniquement la vente et pas l'allumage. 

  • Feux d'artifice de catégorie F1 : Ces engins pyrotechniques ne peuvent être remis qu’à des personnes ayant plus de 12 ans. Il s'agit par exemple des articles de farces et attrapes pyrotechniques ou des feux d'artifice de table. Ils ne présentent que très peu de danger.
  • Feux d'artifice de catégorie F2 : Ces feux d'artifice ne peuvent être remis qu’à des personnes ayant plus de 16 ans. Ils présentent un danger faible. 
  • Feux d'artifice de catégorie F3 : Les feux d'artifice de catégorie 3 représentent un danger moyen et ne peuvent être remis qu'à des personnes ayant plus de 18 ans.
  • Feux d'artifice de catégorie F4 : Ces engins pyrotechniques sont réservés à un usage professionnel et ne peuvent être tirés que par une personne au bénéfice d’une inscription FWA/FWB. Une autorisation de la police est nécessaire pour l'achat de ces articles.
  • Il existe aussi des engins pyrotechniques des catégories P et T, destinés à un usage commercial, par ex. des feux d'artifice d’intérieur lors de concerts.

Ordonnance sur les substances explosibles

 

 

Quand a-t-on le droit d'allumer des feux d'artifice ?

Les feux d’artifice des catégories F1, F2 et F3 peuvent en principe être utilisés toute l’année. Certains endroits spécifiques (par ex. zones de protection des oiseaux) font l'objet de restrictions ou d’interdictions. Renseignez-vous à l’avance sur les prescriptions en vigueur dans votre commune ou votre canton. Entre 22h et 6h, il faut généralement respecter le repos nocturne. Informez vos voisins à l'avance et pensez aussi aux animaux, qui peuvent réagir très différemment aux feux d'artifice.

1700 tonnes de feux d'artifice par an

Telle est la quantité d'engins pyrotechniques utilisés chaque année en Suisse selon l’Office fédéral de la police. De nos jours, ce sont surtout les batteries de feux d'artifice à plusieurs salves qui sont utilisées. L’utilisation de fusées est par contre en recul, surtout au niveau des grands engins pyrotechniques (F3).   

N'utilisez que des engins pyrotechniques autorisés

Si vous achetez un engin pyrotechnique chez un revendeur officiel en Suisse, vous pouvez partir du principe que cet article est autorisé. En Suisse, les feux d'artifice sont le plus souvent pourvus d'un numéro d’identification CH. Seuls ces engins pyrotechniques peuvent être commercialisés. N'allumez que ces feux d'artifice autorisés. Le numéro d’identification CH mentionne d'ailleurs aussi la catégorie (sur l’illustration, il s'agit de la catégorie F2).

Importation d'engins pyrotechniques

De manière générale, le CIPI recommande de n’acheter les feux d'artifice qu’auprès de canaux de vente officiels en Suisse.

Une autorisation d’importation de fedpol est nécessaire pour importer des engins pyrotechniques. Le transport est aussi soumis à certaines prescriptions. Ne commandez pas de feux d'artifice sur Internet avant de disposer de l'autorisation d’importation pour ces articles. Si vous souhaitez importer des engins pyrotechniques à votre retour de voyage, veuillez tenir compte des prescriptions correspondantes.

Importation d’engins pyrotechniques

 

Formation à la pyrotechnie

Pour éviter les accidents, les engins pyrotechniques de catégorie F4 ainsi que ceux des catégories T2 et P2 (par ex. feux d'artifice de scène) ne peuvent être utilisés que par des personnes au bénéfice de l’attestation correspondante. Les cours nécessaires sont dispensés par la Fédération suisse des sapeurs-pompiers.

Vers les cours de pyrotechnique

 

Que faire face au feu ?

Alerter

Tél. pompiers: 118
Avertir les personnes en danger

Porter secours

Sauver les personnes et les animaux,
sans se mettre en danger

Éteindre

Combattre le feu
Guider les pompiers

Savoir plus

Nos partenaires