Comportement à adopter en cas d’incendie

Savoir adopter le bon comportement en cas d’incendie est déterminant pour la protection des personnes, des animaux et des biens. Trop souvent, les victimes d’incendie appellent les pompiers seulement après avoir tenté sans succès d'éteindre le feu elles-mêmes, gaspillant ainsi de précieuses minutes. N'hésitez pas à appeler les pompiers, même si leur intervention ne s'avère pas nécessaire au final.

Comportement à adopter en cas d’incendie
Top 3 des conseils du CIPI
  • Tout d'abord appeler les pompiers au 118.
  • Ensuite secourir les personnes et les animaux.
  • Puis tenter d'éteindre soi-même le feu.

Alerter - Porter secours - Éteindre

Il est essentiel de commencer par donner l'alerte avant de secourir les personnes et les animaux. Et seulement ensuite, on peut tenter d'éteindre le feu. La vue du feu provoque la panique chez nombre d'entre nous, mais c'est là justement qu'il faut garder son sang-froid. Évaluez rapidement si vous pouvez éteindre le feu vous-même. Ne tentez d'éteindre un feu que durant la première minute. Utilisez le bon moyen d'extinction et ne vous mettez jamais en danger.

1. Alerter

Composez le 118 pour appeler les pompiers. Les pompiers ont besoin de connaître ces informations :

  • Qui appelle ? Donnez votre nom ainsi que l’endroit exact où vous vous trouvez.
  • l’incendie s’est-il déclaré ? Donnez le nom de la rue et son numéro ainsi que les détails importants tels que l’étage ou le numéro d’appartement.
  • Que s'est-il passé ? Décrivez la situation.
  • Des personnes sont-elles en danger ? Indiquez le nombre de personnes blessées ou portées disparues.
  • Attention : ne raccrochez pas tout de suite. Les pompiers ont peut-être encore des questions à vous poser.

Alertez toutes les personnes courant un risque et la conciergerie (s'il y en a une).

2. Porter secours
  • Ne jamais se mettre soi-même en danger.
  • Porter secours aux personnes et aux animaux. Demandez aux autres locataires de quitter rapidement le bâtiment. Portez assistance aux enfants et aux personnes âgées ou à mobilité réduite.
  • Fermer les portes et les fenêtres. Cela permet de ralentir la propagation du feu et de la fumée toxique.
  • Quitter le lieu de l’incendie.
    • Utiliser les issues, escaliers et sorties de secours, mais jamais les ascenseurs ! Ils peuvent rester bloqués en cas de coupure de courant.
    • Restez dans la pièce où vous êtes si les escaliers ou les couloirs sont enfumés. Fermez toutes les portes entre vous et le feu. Appelez les pompiers et donnez-leur votre emplacement exact à l’intérieur du bâtiment. La fumée est plus dangereuse que le feu. Essayez donc de calfeutrer la porte avec des chiffons humides et de boucher l'ouverture des grilles de ventilation. Placez-vous à la fenêtre ou au balcon et attirez l'attention sur vous avec un chiffon, une lampe et en criant à l'aide. Gardez fermée la fenêtre ou la porte du balcon autant que possible.
    • Évitez autant que possible les zones enfumées. Marchez la tête baissée si vous vous trouvez soudain dans une zone de fumée ou de chaleur. La fumée, tout comme la chaleur, monte vers le plafond. Si vous l’inhalez, vous risquez d'avoir des problèmes respiratoires et de perdre connaissance. Si la fumée est très importante, avancez en rampant.
    • Le temps presse : ne prenez pas vos affaires et mettez-vous en sécurité le plus rapidement possible.
3. Éteindre
  • Ne vous mettez jamais vous-même en danger et quittez immédiatement la zone de danger si vous ne pouvez pas éteindre le feu.
  • Luttez contre l’incendie avec les moyens à disposition (extincteurs, couvertures antifeu, hydrants intérieurs, etc.)
  • Étouffez les feux d'huile ou de graisse avec le couvercle approprié, un chiffon humide ou une couverture antifeu. N'utilisez jamais d'eau, car cela peut entraîner des explosions. De tels feux peuvent également être combattus efficacement avec un extincteur de classe F.    
  • Si un appareil électrique prend feu, débranchez-le immédiatement. Ensuite, luttez contre le feu en utilisant un moyen d'extinction approprié, tel qu'un extincteur ou une couverture antifeu.
  • Attention lors de l'utilisation d'extincteurs au CO2il y a risque d'asphyxie dans les pièces exiguës.

Une fois les pompiers arrivés, instruisez-les comme suit.

  • Qu'est-ce qui brûle ? (p. ex. casserole sur la cuisinière, sèche-linge)
  • Quelles sont les zones touchées par l'incendie ? (p. ex. cuisine, chambre à coucher)
  • Combien de personnes et d’animaux se trouvent encore dans le bâtiment/appartement ?
  • Quels sont les différents accès ?

Attention à la fumée

Faites particulièrement attention aux dégagements de fumée. Ce n’est pas le feu le plus à craindre, mais bien la fumée toxique. Quelques inhalations suffisent pour perdre connaissance et mourir intoxiqué par la fumée. Si une épaisse fumée s'est déjà accumulée sous le plafond, vous devez immédiatement quitter la pièce en vous courbant ou en rampant. Des gaz toxiques peuvent flotter à la hauteur de votre tête. Fermez la porte afin de ralentir la propagation de l'incendie.

Intoxication par la fumée : la première cause de mortalité dans les incendies !

Ces produits permettent de détecter ou d’éteindre les incendies à un stade précoce.

Les précautions à prendre

  • Fermez toujours toutes les portes menant à la cage d’escalier. Cela permet d'empêcher ou de ralentir la propagation de l'incendie.
  • Faites en sorte que les voies d'évacuation (portes et couloirs) restent toujours libres. Ne bloquez jamais les portes.
  • Veillez à ce que les portes coupe-feu ne soient jamais maintenues ouvertes par des cales ou par d'autres objets.
  • N’entreposez jamais de matériaux combustibles dans les cages d'escalier et les couloirs.
  • Installez des détecteurs de fumée dans toutes les pièces où les gens dorment.
  • Mémorisez les voies d'évacuation afin que vous puissiez vous orienter dans le noir et trouver la sortie.
  • Prenez note des emplacements des dispositifs d'extinction et de l’éventuel bouton d'alarme de l'installation de détection d'incendie.
  • Pour les bâtiments élevés et les immeubles de bureaux, renseignez-vous sur l’emplacement des points de rassemblement en cas d’urgence.
  • Si vous constatez des lacunes en matière de protection incendie, faites-les corriger tout de suite. En tant que locataire, vous pouvez les signaler au concierge ou à la gérance. Si rien n’est fait, contactez l’établissement cantonal d’assurance ou les pompiers.
  • En cas d’alarme incendie, réagissez sur-le-champ. Les vraies alarmes sont souvent considérées comme des exercices d’évacuation et ne sont pas prises au sérieux.

Nos partenaires