Détecteurs de fumée

Le plus grand danger pour les personnes ne vient pas du feu lui-même, mais de la fumée. Il suffit de quelques minutes pour qu'une pièce soit complètement envahie par la fumée. Les personnes présentes perdent ensuite rapidement connaissance. Un détecteur de fumée peut réveiller à temps les personnes endormies, sauver des vies et éviter des dommages importants aux biens. Nous recommandons donc d'installer des détecteurs d'incendie dans chaque appartement. Dans cette fiche-conseil, nous nous limitons aux modèles les plus utilisés dans les foyers : les détecteurs de fumée optiques à piles.

Rauchwarnmelder sind zentral, um Brände frühzeitig zu erkennen
3 conseils clés du CIPI
  • Installez des détecteurs de fumée au centre de l'appartement et de toutes les chambres.
  • Achetez un détecteur de fumée de bonne qualité.
  • Vérifiez régulièrement les détecteurs de fumée.

Détecteurs de fumée : comment ça marche ?

La majorité des détecteurs de fumée installés chez les particuliers fonctionnent selon le principe de l’effet photoélectrique. Ces détecteurs de fumée optiques émettent un faisceau lumineux dans une cellule de mesure. Si des particules de fumée se trouvent dans cette cellule, le faisceau lumineux est dévié et frappe une lentille photo, ce qui déclenche immédiatement une alarme.

La protection offerte par un détecteur de fumée commence dès qu'un incendie se déclare. Par exemple, si une bougie se renverse, une petite quantité de fumée suffit pour déclencher l'alarme. Un signal d'alarme strident attire l’attention sur le danger. Il faut alors réagir rapidement. 

Voici pourquoi vous avez besoin d'un détecteur de fumée

  • 90 % des victimes d'incendie décèdent d'une intoxication à la fumée.
  • Un tiers des incendies se déclarent en pleine nuit et touchent 70 % des victimes.
  • La plupart des décès ont lieu lors des incendies dans les ménages privés.
  • Quelques inhalations de gaz de fumée peuvent être mortelles.
  • Une personne endormie ne perçoit pas du tout la présence de fumée ou beaucoup trop tard.

L'installation de détecteurs de fumée n'est pas obligatoire en Suisse. Le CIPI recommande toutefois l'installation de détecteurs de fumée dans les maisons.

Faire attention à la qualité des détecteurs de fumée

En Suisse, seuls les détecteurs de fumée certifiés selon la norme DIN EN 14604 sont autorisés sur le marché. Assurez-vous que l'appareil porte la mention « EN 14604 ». Le détecteur de fumée doit avoir au moins un bouton de test pour le test manuel de l'alarme, un indicateur visuel de contrôle (lumière clignotante) et un signal sonore indiquant si la pile doit être remplacée.

On peut trouver des détecteurs de fumée à des prix très bas dans le commerce. Cependant, les modèles à bas prix ont des capteurs moins bons et une durée de vie plus courte. De plus, la batterie fournie ne tient souvent pas très longtemps. Les détecteurs de fumée de bonne qualité ont de meilleurs capteurs et une meilleure durée de vie, en plus d’être plus fiables. Enfin, ils sont mieux protégés contre l’intrusion de saleté, de poussière et d’insectes, ce qui réduit le nombre de fausses alertes.

Où installer les détecteurs de fumée ?

  • Installez les détecteurs de fumée dans un endroit central de l'appartement / de la maison, par exemple dans le couloir et dans chaque pièce où des personnes dorment. Les endroits idéaux sont les chambres, les pièces avec des appareils électriques, les chaufferies, les escaliers et les galetas.
  • Suivez toujours les instructions d'utilisation.
  • Un détecteur de fumée suffit pour une pièce de 60 mètres carrés.
  • Installez toujours les détecteurs au plafond, car la fumée monte. Utilisez les vis, les chevilles ou le ruban adhésif inclus dans l'emballage.
  • Placez les détecteurs au centre de la pièce et gardez au moins 50 cm de distance avec les murs, les poutres, les lampes, les ventilateurs et autres objets au plafond.
  • Gardez une distance par rapport aux bouches de ventilation ou aux endroits où il y a un fort courant d'air.
  • Dans les pièces mansardées avec un toit incliné jusqu’à 20 degrés, les mêmes règles que pour les plafonds plats s’appliquent. Si le plafond a une inclinaison de plus de 20 degrés, les détecteurs doivent se trouver à une distance d'au moins 50 cm et de maximum 1 mètre de la pointe du toit. En effet, des coussins d'air pourraient empêcher la montée de la fumée vers la pointe du toit. Si vous avez un toit incliné avec une section centrale horizontale d'au moins 1 mètre de large, vous pouvez monter le détecteur exactement à cet endroit.
  • Dans les pièces très humides ou poussiéreuses (cuisine, salle de bain, garage, buanderie ou cave), les détecteurs de fumée optiques ne sont pas adaptés, car ils peuvent produire de fausses alarmes. Si vous souhaitez également protéger ces pièces, il convient d’utiliser des détecteurs d'incendie thermo-optiques. Ceux-ci ne réagissent pas à la fumée, mais à la chaleur. Si la température augmente rapidement ou si elle devient plus chaude que la moyenne, ils déclenchent l'alarme. Cependant, ces détecteurs d'incendie thermo-optiques ne sont pas adaptés aux autres pièces.
  • Pour les pièces en L de plus de 60 mètres carrés, il faut un détecteur de chaque côté.
  • Les grandes pièces qui sont interrompues par des murs partiels ou de grands meubles nécessitent un détecteur de fumée par zone partielle.
  • Si vous avez une liaison ouverte sur plusieurs étages, placez au moins un détecteur à l’étage supérieur.
  • Les détecteurs de fumée avec réseau radio sont utiles si l'alarme d'un détecteur de fumée n’est pas audible dans d'autres pièces. Le détecteur d'alarme transmet ensuite l'alarme aux autres appareils installés dans la maison.
  • N'installez pas de détecteurs dans les locaux où la température est inférieure à 0° ou supérieure 40°C.

Vérifiez régulièrement les détecteurs de fumée

Reportez-vous au manuel d'instructions pour obtenir des informations détaillées sur la manière de tester le bon fonctionnement du produit. Nous vous recommandons d'effectuer le contrôle de fonctionnement tous les mois.

  • Avec la plupart des détecteurs de fumée, vous pouvez simplement appuyer sur le bouton de test pour tester l'alarme. Si l'alarme retentit, le détecteur de fumée est fonctionnel. Dans le cas contraire, il faut remplacer la pile. S’il ne fonctionne toujours pas, il faut rapidement le changer ou le faire réparer.
  • Vérifiez également que l'indicateur visuel fonctionne, que toutes les ouvertures d'entrée de fumée sont dégagées et que l'appareil ne présente aucun dommage visible.
  • Enlevez les particules de poussière sur et dans le détecteur à l'aide d'un aspirateur. 
  • Remplacez la pile lorsque le détecteur émet un signal sonore régulier. L'appareil devrait encore être fonctionnel pendant 30 jours.
  • Les détecteurs de fumée pour les ménages sont généralement équipés d'une pile. Lorsque la pile est presque vide, le détecteur émet un signal sonore régulier. Dans ce cas, remplacez la pile. Pour les détecteurs de fumée avec une batterie installée de manière permanente, il faut remplacer l'ensemble de l'appareil.
  • Remplacez les détecteurs de fumée tous les dix ans.
  • Vérifiez régulièrement si des détecteurs de fumée sont installés dans les endroits où les gens dorment (chambres à coucher, chambres d'enfants, chambres d'hôtes).

Que faire face au feu ?

Alerter

Tél. pompiers: 118
Avertir les personnes en danger

Porter secours

Sauver les personnes et les animaux,
sans se mettre en danger

Éteindre

Combattre le feu
Guider les pompiers

Savoir plus
Nos partenaires