Histoire du CIPI

Voici plus de 60 ans que le Centre d'information pour la prévention des incendies CIPI s’engage en vue de guider les comportements dans les situations du quotidien qui font courir un danger lié au feu. Par des informations ciblées sur les risques d'incendie, le CIPI aspire à faire changer les comportements au sein de la population. Un petit retour sur le passé du CIPI permet de découvrir toute sa créativité.

Paulinchen

En 1970, les artistes sont appelés à participer à un concours d’affiche du CIPI. Une année plus tard, l'affiche gagnante « Paulinchen » se retrouve sur les murs à travers la Suisse.

2020

Le CIPI connaît un nouvel élan avec une image et un logo réinventés. Le CIPI présente son nouveau site Internet, qui comprend notamment un blog. Il sera bientôt actif aussi sur Facebook et Instagram avec de nombreux conseils sur la prévention incendie.

2011

L’Association Suisse d'Assurances se retire du CIPI. Les actifs sont transférés à l’Association des établissements cantonaux d'assurance incendie. Les années qui suivent sont marquées par un ralentissement de l’activité du CIPI.

La maison en allumettes

La toute première affiche du CIPI représentant la fameuse maison en allumettes a été créée en 1956 par le graphiste Heini Fischer-Corso.
Elle a même trouvé sa place au Museum of Modern Art à New York.

2007

Le CIPI fête ses 50 ans. Il débute son année de jubilé par une bande-annonce digne d’un film d’action.

2005

Le CIPI porte une attention particulière aux enfants et crée en 2005 le petit personnage « Funky ». Une plateforme de prévention voit le jour. Destiné aux enfants, cet outil leur permet de s’informer sur les dangers du feu et de participer à des concours.

2004

Le CIPI profite du temps de l’avent pour diffuser le spot « Mon beau sapin ».

2002

La plupart des incendies sont dus à un manque d’attention. Une réalité toujours d’actualité que le CIPI met en images dans des spots TV.

1993

Le pont de la Chapelle brûle ! Dans sa campagne, le CIPI pointe alors du doigt l’inconscience qui peut mener à la catastrophe.
Les images du pont au prise des flammes, diffusées sur une adaptation musicale de circonstance, font rapidement le tour du pays.  

1992

Le petit diable Funky est à nouveau bien occupé dans la nouvelle série de spots. 

1990

Le CIPI présente 14 situations où il existe un risque d’incendie. Les objets bougent tout seuls, comme s’ils étaient manipulés par des fantômes...

1985

Les PTT éditent un timbre spécial avec l'ancien slogan du CIPI « Aidez à prévenir l'incendie »

1975

Un film avec Walter Roderer diffusé sur la télévision suisse bat tous les records. Le concours présenté à la fin du film reçoit 180 000 réponses.

1973

Le CIPI lance un grand concours public sous la forme d’un jeu en image. Pas moins de 60 000 personnes y participent. Trouverez-vous les 22 causes potentielles d’incendie ?

1970

Une fois encore, les artistes sont appelés à participer à un concours d’affiche. Une année plus tard, l’affiche gagnante « Paulinchen » se retrouve sur les murs de toute la Suisse.

1962

Le CIPI lance une vaste campagne d’affichage afin de lutter contre le danger numéro 1 de l’époque : l’allumette. Les fumeurs sont invités à faire davantage attention. L’affiche reçoit une distinction par le Département fédéral de l’intérieur.

1957

Le CIPI démarre son activité sous la forme d’une société simple. Il a pour fondateurs l’Association des établissements cantonaux d'assurance incendie AEAI et l’Association Suisse d'Assurances ASA.
La « maison en allumettes » est aujourd’hui encore le symbole du Centre d'information pour la prévention des incendies.

Cette illustration a d’ailleurs remporté en 1956 le premier prix d’un concours d’affiche auquel participaient pas moins de 340 artistes. Le prix a ainsi été remis au graphiste H. Fischer-Corso de Zurich. Selon le Museum of Modern Art (New York), elle compte parmi les 500 meilleures affiches au monde.

Nos partenaires